Archive pour la catégorie 'Non classé'

De retour après une encore plus longue absence

Bon je sais, je suis impardonnable, cela fait presque un an que je n’ai rien écrit. Oui, mais j’ai de bonnes raisons : après trois ans de dur labeur, d’acharnement, j’ai enfin obtenu le fameux concours. Et oui, je suis maintenant professeur d’italien dans le secondaire. Mais je n’étais pas au bout de mes peines après l’obtention de ce concours : l’éducation nationale a eu la « bonne » idée de m’affecter à 600 km de chez moi, dans l’académie de Grenoble ( nous sommes 5 dans ce cas-là). Et là encore une « bonne » surprise m’attendait : mon établissement de rattachement se trouve à Fontaine, petite ville de la périphérie de Grenoble. Chouette, me direz-vous, c’est juste à côté de Grenoble, donc de l’IUFM, et puis c’est joli comme nom Fontaine… Oui, sauf que mon établissement se trouve en ZEP. Bon j’avoue que les élèves ne sont pas violents, mais en gros ils n’en ont rien à faire des cours, et encore moins de l’italien… Et voilà tout le problème, comment faire cours à une bande d’ados plus préoccupés par leur voisin ou leur voisine que par ce que le prof dit… Surtout quand on est un jeune professeur qui n’a jamais fait cours avant et qui donc ne peut même pas se raccrocher au contenu de son cours pour justement réussir à le faire son cours…

Quand on est un jeune professeur, il faut s’attendre également à tout, au niveau comportement, comme au niveau langage : j’ai eu le droit à « Madame, j’ai quelque chose à vous dire, mais c’est vulgaire : j’ai envie de péter », j’ai eu le droit dans le même style à « Madame, j’ai envie de pisser ». Au niveau comportement, j’ai un élève qui a voulu me faire croire qu’il était en train de faire une crise cardiaque ou d’épilepsie, je ne sais pas trop, et je pense que lui-même hésitait, ce qui fait que je n’y pas cru du tout. Un élève a voulu me faire une démonstration de street dance en pleine classe, j’en ai un qui s’est cru au cirque et a voulu me faire croire qu’il avalait sa règle. J’avoue que cette dernière tentative a fonctionné et que j’ai éclaté de rire quand je me suis rendu compte qu’il n’avalait pas réellement sa règle.

En moins drôle, j’ai eu le droit à « Madame, pleurez un coup ça vous fera du bien », ou encore « vous comprenez pourquoi Mme B. est partie »…

 

Bon pour rester dans la thématique de ce blog, qui est, je le rappelle, les livres, et pour rester dans la thématique de cet article, je voudrais parler d’un livre que tout professeur stagiaire devrait lire et qui s’appelle Profs Academy écrit par Iman Bassalah, Academy en référence à la Star Academy.Il s’agit du récit de l’année de stage de huit trentenaires, professeurs de différentes matières et à différents niveaux de l’enseignement secondaire. A travers le récit de cette année, on découvre la vie de jeunes professeurs, et ce qui pourrait passer pour des anecdotes sont en fait des réalités que l’on peut rencontrer dans ce métier. A la fin du livre, comme à la fin de la Star Academy, on découvre qui restera prof, et qui ne le restera pas (que ce soit un choix personnel, ou une décision du rectorat). C’est un livre qui est en général plutôt drôle, mais il y a également des passages plus émouvants quand il s’agit de situations difficiles vécues par les élèves.

 

Bon, pour finir,  je promets d’essayer d’écrire plus souvent sur ce blog qui, je le sens, va devenir petit à petit un blog sur mes aventures au pays de l’éducation nationale.

Publié dans:Non classé |on 5 novembre, 2009 |2 Commentaires »

Paris III, me revoilà l’année prochaine!

  Et oui, Paris III me revoilà, j’ai raté mon concours! Ou plutôt, j’ai raté les oraux de mon concours. Mais bon ce n’est pas grave, je le retenterai l’année prochaine.

  A part cette mauvaise nouvelle, j’ai commencé à travailler dans un endroit de rêve (en tout cas pour les visiteurs) : Disneyland!!! Je suis à l’entrée (ou à la sortie) et j’accueille les visiteurs (les « guests » dans le jargon disneylandien). Bonjour, hello, holà, ciao, hallo, je suis en train de devenir polyglotte. Rien de mieux que travailler à Disneyland pour apprendre les langues : moi qui ne parlais pas un mot d’espagnol, je commence maintenant à comprendre à peu près tout ce que me demandent les visiteurs espagnols. J’ai la chance de voir presque tous les jours Mickey, mais malheureusement Donald ne m’a pas encore été présenté.

  En parlant de Disneyland et pour en revenir au thème principal de ce blog, c’est-à-dire les livres, je vous conseille le roman de Yann Moix, Anissa Corto. Ce roman raconte l’histoire d’un homme qui travaille justement à Disneyland, et qui tombe amoureux d’une jeune fille, Anissa Corto. Ce roman nous fait traverser toutes les étapes de cet amour et nous montre jusqu’où peut mener l’amour qu’une personne porte à une autre.

 

Publié dans:Non classé |on 18 juillet, 2007 |2 Commentaires »

Demain c’est le grand jour

Demain, jour J. C’est la première épreuve du CAPES. Capes d’italien, aboutissement de six ans d’études. Capes d’italien, pour lequel il n’y a que 8% de réussite. Environ 700 candidats, pour 61 postes sur toute la France. Beaucoup d’appelés et peu d’élus. J’espère que je serai parmi ces 8%. Demain, début des réjouissances : commentaire de documents en langue étrangère. Jeudi : dissertation en langue française. Vendredi : traduction (thème et version). Le commentaire de texte sera soit un texte de Tabucchi, soit un texte de Pétrarque, soit un texte de l’un des trois auteurs qui ont écrit sur le gouvernement de Florence, c’est-à-dire Machiavel, Guichardin, Savonarole. Si je pouvais choisir, je prendrais Florence en commentaire de texte, et Tabucchi en dissert. Malheureusement, je n’ai pas le choix et je ferai avec ce que l’on me donnera.

 

Publié dans:Non classé |on 20 mars, 2007 |Pas de commentaires »

Vercelli

vacances2005250.jpgVoici deux photos de Vercelli, ville italienne à mi-chemin entre Turin et Milan. La première photo représente la place Cavour, et la deuxième la basilique Sant’Andrea. Vercelli est la ville dans laquelle j’ai effectué ma quatrième année d’université en 2004/2005. Ce fut une bonne année, avec ses joies et ses peines. J’y ai recontré des personnes formidables et des personnes odieuses, comme il en existe dans chaque ville. Cette expérience étrangère restera à jamais dans ma mémoire. J’y ai compris ce que peut ressentir une personne hors de son pays natal et j’y ai aussi découvert ce que l’on peut ressentir par rapport au regard des autres qui nous voient comme étranger. J’ai en particulier fait l’expérience de la demande du permis de séjour à la questura, et j’y ai vu comment les personnes dites « étrangères » y sont traitées (avec la différence entre les personnes appartenant à l’Union Européenne et les personnes hors Union Europééenne). Néanmoins, ce séjour reste un bon souvenir dans l’ensemble, mais je ne pense pas que je retournerai un jour vivre en Italie. Je garde encore des contacts avec certaines personnes, par mail, par courrier, et je pense que je retournerai les voir bientôt. 

vacances2005008.jpg

Publié dans:Non classé |on 9 mars, 2007 |Pas de commentaires »

Présentation

Je sais, c’est un titre étrange. Mais comment unir toutes mes passions dans un seul titre? Une petite explication s’impose : le mot « anatra » réunit deux de mes passions, car il signifie canard en italien. Vous l’aurez compris, j’adore les canards et je parle et j’aime l’italien, à tel point que je me destine à une carrière de professeur d’italien. « Littéraire » parce que j’adore la littérature et les mots. Je lis autant pour l’histoire racontée que pour la beauté des mots et des phrases.
Voilà, vous me connaissez un petit peu mieux, nous pouvons entrer dans le vif du sujet.

Publié dans:Non classé |on 9 janvier, 2007 |5 Commentaires »

Dolunay |
"Le Dernier Carré" |
Les terres arides de l'isol... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les amis d'Athéna
| La Rose Rouge
| CONCOURS LITTERAIRES 17